Le Mistral


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mise à mort sans regret Elfique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Amnaysia
Co-Administratrice et Déesse du Tact
avatar

Féminin
Nombre de messages : 498
Age : 24
Localisation : Terre des Clarghs
Double compte : Munashii
Date d'inscription : 30/05/2008

Fiche du personnage
Race: Lauc Lauc
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Sam 17 Juil - 23:21

Emaylee avait crié lorsque le Général lui avait arraché son gant avant de la clouer au mur de sa main gauche. Ne pouvant ni s'asseoir ni rester trop debout, elle resta agenouillée dans une position douloureuse en se lamentant à voix basse, jusqu'à se faire sortir de ses pensées par Ryan qui l'interpelait. La Qyka trembla, n'osant pas lui répondre, les larmes coulant le long de ses joues. Elle écouta ensuite Mysti, relevant la tête. Les paroles de son ami la touchèrent droit au coeur. Et lorsqu'il s'écroula, elle se releva. Titubant, elle dût plier son bras gauche de manière tordue pour être face à tout le monde, et elle s'exprima.
- Je suis d'accord avec vous. Avec toi et ton ami.
Elle trembla.
- ... On ne doit pas se laisser abattre. Ce n'est pas lui qui nous retirera la vie... Pardonne-moi, Ryan, de t'avoir caché ça, d'avoir caché ça à tous le groupe.
Toujours près de son mur, elle tendit le moignon droit devant elle. La peau était arrachée comme si elle avait été dévorée par des vers, certains bouts pendaient dans le vide... On voyait l'os détruit et rongé, la chair moisie et d'où sortait du pu. Sur une bonne dizaine de centimètres la peau était bleue, ridée, formait des plaques, moisie, pourrie... Il n'y avait rien pour décrire une telle horreur. Comment pouvait-elle faire pour ne pas exprimer sa douleur ? Elle aurait dû être amputée depuis déjà longtemps...
- ... Il y a plusieurs années, à mes 4 ans, un homme voulait se venger parce que je lui avait pris de quoi me nourrir, alors il m'a... saisi le bras... et m'a coupé la main... Ayant été jetée dans le sable, ça a fini par s'infecter, personne n'a souhaité me prendre en charge et finalement j'ai dû me débrouiller seule... Mais en fait il n'y a rien à faire...
Elle baissa la tête, avant de la relever, le regard vague...

Amnaysia secoua la tête sous la réponse de Finwë.
- Non mais tu te prends pour qui sérieusement ?! Il n'y a que toi pour beugler dans la prison entre nous quatre et en plus tu me donne des ordres ! Estime-toi heureuse de ne pas être déjà morte ! Rappelle-moi qui a sacrifié toute son énergie restante afin de te ressuciter à la Montagne des Secrets parce que madame s'était faite décapitée ?! Tu me devrais plutôt du respec t! Alors maintenant soit tu te la boucles REELLEMENT, soit tu t'excuses auprès de lui ! Rooh mais je rêve !
Munashii débarqua à ce moment-là. Il s'adressa à Origin avant de sceller la magie de chacun... Une fois parti, Amnaysia tomba à genoux, comme sonnée, sa tête se cogna aux barreaux de sa cellule, la séparant de son homme.

Koé regarda Luna, elle réfléchit.
- ... Quand on sera sauvés... On retrouvera notre magie en tuant le Mage, je suppose...
Elle regarda Coban.
- Tu as une idée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atangla.forumdesfans.com
Lankouëch

avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Age : 32
Localisation : Au Mistral
Double compte : Mon cousin qui est trop curieux à mon goût : Elenwë
Date d'inscription : 24/07/2009

Fiche du personnage
Race: Autres/Inconnus Autres/Inconnus
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Dim 18 Juil - 0:07

La jeune fille fut surprise lorsqu'elle découvrit que la Qyka n'avait plus de main. Elle décida d'attendre que le groupe soit parti pour lui poser la question. Fleur ne montra aucune résistance lorsque le Mage passa son bâton, elle faillit même rigoler, mais garda son sérieux. L'indienne poussa un petit cri de douleur lorsque Munashii resserra ses liens.
- Hey ! Tu pourrais quand même faire attention ! Tu sais que tu me fais encore plus mal, j'ignorais que les elfes pouvaient être aussi... hum... cruels avec les demoiselles. Où est passé votre besoin de protéger le plus faible?

Elle était sûre qu'elle allait avoir des retombés, mais elle s'en moquait plus qu'autre chose. Dès que le général et la Mage furent partis, la demie elfe regarda Emaylee pour lui demander ce qui lui était arrivée, mais Ryan fut le plus rapide. Fleur de Lotus écouta attentivement en serrant les dents.
- Vraiment ! Les gens ne connaissent vraiment pas la pauvreté chez certaines personnes... Ils m'énervent plus qu'autre chose, si j'avais été là... Je l'aurais menacé avec mon arc, et je suis sûre qu'il t'aurait laissée tranquille. - Elle enchaîna sur un ton un peu plus calme - Si tu veux, si on sort d'ici, je pourrais essayer de te soigner. Je ne sais pas si je trouverais les même plantes que dans mon monde, mais on pourra toujours essayer. Bien sûr, si tu veux.

Puis elle regarda Mysti et lui fit un faible sourire.
- Je suis entièrement d'accord avec vous tous, toi et ton ami. Nous n'allons pas nous laisser abattre. Personne ne doit être jugé, car il est différent. Je suis sûre qu'on va trouver une stratègie pour s'en sortir, mais je me demande bien laquelle...

Fleur de Lotus marcha de long en large dans sa cellule, puis elle regarda à l'extérieur, car elle avait cru appercevoir quelque chose.

*
* *

Luis et le renard avaient réussi à rentrer dans la forteresse sans se faire voir. L'escargot regardait de tout côté et se cacha à l'ombre d'une cellule, histoire que sa coquille ne soit pas voyante. Puis il fit un petit signe de tête en direction du compagnon de Solaria pour qu'il vienne le rejoindre. Un elfe ainsi qu'un mage venaient de sortir d'une des prisons. Le gastéropode tenta un coup d'oeil rapide à l'intérieur et reconnut tout de suite Fleur de Lotus qui semblait réfléchir.
* Que fait-elle ici ? Elle aurait dû rester dans l'autre monde. *

Dès qu'elle tourna la tête dans sa direction, il se remit à l'ombre. Il ne fallait pas qu'il soit vu, puis il regarda le renard et lui chuchota.
- J'ai vu trois personnes, dont une que je connais. Je suis sûr qu'il y en a d'autres un peu partout. Par contre... Je pense que ça va être compliqué de tous les faire sortir sans se faire remarquer... As-tu une idée?

*
* *

Elwë regarda Solaria.
- J'ai vu des ronces pas trop loin d'ici.

Il lui indiqua vaguement un endroit.
- Par contre... J'espère qu'ils ne vont pas demander un cachet spécial des deux Royaumes, car là... Vous êtes pris.
- On peut toujours dire qu'on les a perdus dans les ronces... Ils ne vont pas fouiller quand même... Sauf s'ils ont vraiment besoin de preuves.
- Je vous fais confiance. Et surtout, s'ils doivent les exécuter, demandez dehors.
- Elwë... Tu ne vas quand même pas...
- Ne t'en fais pas, on ne m'a jamais pris et ce n'est pas demain la veille.
- Si tu le dis... On te fait confiance....

Elwë monta dans un arbre, histoire de voir la suite des opérations. Quant à Luis, il se dirigea en direction des ronces pour accrocher ses vêtements et se faire légèrement écorché.
- Donc récapitulons... On se fait poursuivre, car des elfes ne veulent pas que les demis elfes soient tués... Hum... C'est peut-être un peu trop juste, il faudrait qu'on trouve une autre méthode, surtout pour qu'ils soient tous dehors... Et si on disait que le nouveau roi des Humains veut un grand bûcher, histoire de lui montrer que les demis elfes sont éxécutés... Hum... Il peut également le faire à l'intérieur... Mais que faire dans ce cas...

Luis se mit à tourner en rond en espérant qu'une idée arrive vite.

[HRP: Solaria, si jamais tu trouves une tactique, tu peux les faire sortir de la forêt^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaria

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 22
Localisation : *cherche une carte*
Double compte : Alice
Date d'inscription : 27/05/2010

Fiche du personnage
Race: Elfe Elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Lun 19 Juil - 15:51

Mugetsu, ayant regardé attentivement les allers et venues des gardes savait quand passer pour ne pas se faire voir, ce qui les aida fort pour arriver jusqu'à cet endroit. Le renard en tube écouta l'escargot attentivement.

- On devra compter sur Solaria et Luis pour cela, nous ne pouvons rien faire de plus... Ou alors, il nous faudrait nous approcher relativement près d'eux pour que je tente d'utiliser la magie de Solaria.
Il montra au petit escargot rouge une marque.

- C'est un lien magique, ça me permet d'utiliser la magie de Solaria en petite quantité seulement et... sous cette forme, je n'arrive presque pas à l'utiliser!

Le renard tenta de voir comment passer sans se faire voir. Finalement, il baissa la tête et murmura à l'escragot nommé Luis lui aussi.

- Je ne vois aucune autre solution pour le moment...

.
/_\
/_\/_\

Solaria suivit Luis silencieusement. Une idée se formait dans son esprit, mais encore trop "floue" pour que la jeune fille en fasse part a son ami. Elle ne s'approcha pas des ronces, au contraire, elle s'en éloigna. L'elfe lunaire se décida finalement à prendre la parole.

- Je pourrais tenter de faire diversion le temps que tu délivres tout le monde ! Il me suffis d'aller voir le général et de me présenter en tant qu'envoyée de mon royaume pour assister à l'execution et sauver ceux que tu n'auras pas eu le temps de sauver ! Evidement, il va nous falloir un petit plan... Et si...

Solaria se tut. Les seuls qui pouvait les guider à l'intérieur de ces bâtiments étaient son renard et l'escargot. Elle soupira, rappeler son renard était une chose que la jeune fille detestait faire.

- Bien, je crois que Mugetsu va revenir, il nous faut un guide, et seuls ton escargot et mon renard pourront t'aider dans cette tâche.

Solaria reprit son souffle et parla. Lentement mais sûrement.

- Ô Esprit Lunaire, viens-moi en aide et ramène Mugetsu !

Une légère lumière bleutée émanait du collier de Solaria qui tomba à genoux au bout de cinq minutes.

- Cette lumière... ce n'est... pas normal !

L'elfe se releva d'un bond et cria la phrase qu'elle avait prononcée peu de temps avant. L'escargot apparut en premier puis le renard en deuxième.

- Ce n'est pas... trop tôt.

Solaria s'effondra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril



Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 25
Double compte : Nienna
Date d'inscription : 28/06/2010

Fiche du personnage
Race: Elfe Elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Lun 19 Juil - 18:17

Coban se remit à faire la tête en voyant Munashii arriver, avec un mage à ses côtés. Sur le coup il se demandait bien ce qu'on leur voulait.
Le Mage fit ce qu'il avait à faire, Munashii lui resserra ses liens, le faisant grimacer de douleur avant de repartir et voilà que les autres parlaient de la magie perdue. C'était donc ça...
Le jeune homme se disait qu'il était en plein délire ! Que l'on se moquait de lui ! Pour commencer il n'avait rien à voir avec la race des elfes, il se retrouvait de nouveau enfermé et en plus on lui retirait ce que la vie lui avait refusé d'utilisation ! Bien sûr il savait que tout n'était que coïncidences, mais que le hasard faisait très mal les choses.
Il laissa échapper un rire sarcastique qui se changea en gémissement, en lamentation. Si ses ailes n'avaient pas été attachées elles aussi, il se serait bien enfermé dans son monde le temps des préparatifs.


"Une idée? D'un bon à rien comme moi...?"

Il souriait...D'un pauvre sourire qui n'avait aucune joie. Rien. Sa voix tremblait, ses yeux brillaient, humides. Il déglutit, signe d'une boule dans la gorge. Pourtant il se privait des larmes qui ne demandaient qu'à ruisseler. Avec difficulté, il tenta de parler de nouveau histoire de ne pas trop vexer Koé. Ça serait bête. La mouche sur le tas d'ordures dirait-on.

"Tu...Tu as raison...Koé...En tant que...boulet, m..mieux vaut me rendre utile..."

Il réfléchit...

"C'est pas à des gens comme nous de tuer un mage...Il y a sûrement une autre solution...Et puis... magie ou non ça... Ça ne change pas grand-chose pour nous...Aarhh...!"

Que si...Pour lui cela changeait quelque chose. Il ne pouvait se servir de sa magie, certes...Mais il en avait. Du moins avant que le Mage n'applique son sceau sur lui. Les petites lueurs de ses ailes avaient disparu et un horrible mal de crâne s'empara de lui, l'obligeant à se replier sur lui-même, gémissant de douleur, faute de pouvoir se tenir la tête avec ses mains. Son côté Lauc, plus présent chez lui que chez Tilyane, lui permettait de rester conscient, indépendant à la magie. A côté de lui, gisait Pinelle, réduite à un pauvre pinceau décoré de ficelles.

Et Tilyane ? Ce fut bien pire. Ses ailes devenaient ternes et ne brillaient plus, certes. Mais en plus d'avoir de la magie, elle savait en faire, et ses réserves étaient pleines...En gros l'absence brutale de magie fut comme un choc. Les larmes de la demie-fée coulaient en plus grande quantités à cause de la douleur, mais cela ne dura que quelques secondes, le temps de pousser un cri de douleur et de perdre connaissance. À côté d'elle, gisait Croë, réduit à un malheureux crayon de bois ficelé, sans vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 24
Localisation : Beuh... *retourne sa carte*
Date d'inscription : 28/06/2010

Fiche du personnage
Race: Elfe Elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Lun 19 Juil - 20:18

Aëline retint la remarque acerbe qui lui démangeait les lèvres. Le général ne méritait même pas qu'on s'énerve pour lui. Elle se contenta de sourire en le regardant d'un air condescendant :

- Une correction personnelle ? Quelle chance... lui répondit-elle en appuyant bien sur le mot chance, d'un ton ironique.

La magicienne n'accorda plus aucune attention à Munashii. Elle jeta un regard vide sur le mage qui s'approchait de sa cellule. Le vieux sage scella toute trace de magie d'un air las, puis suivit le général pour faire subir le même sort aux autres. Lorsque la cape de mage disparut dans l'angle du couloir, l'elfe se tourna vers les cellules voisines, faisant de son mieux pour ignorer le vide profond que la perte de son pouvoir avait laissé dans sa poitrine. Elle observa la jeune Qyka d'un air compatissant, écoutant son histoire. Aëline aurait voulut lui répondre, tenter de la rassurer comme le faisait la jeune indienne, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Elle ferma les yeux, prise d'une soudaine nausée, puis tomba à genoux comme une poupée de chiffon. Bon, d'accord. Munashii avait gagné une bataille en les privant tous d'une partie d'eux-mêmes. Mais il était loin d'avoir gagné la guerre. Ce fut la dernière pensée qui traversa l'esprit de la jeune elfe avant qu'elle ne sombre définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Munashii

avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 24
Date d'inscription : 20/12/2009

Fiche du personnage
Race:
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Lun 19 Juil - 20:50

Munashii regarda le soleil défiler dans le ciel. Il était sorti, ignorant chaque personne lui ayant adressé la parole, ne trouvant pas nécessaire de leur répondre vu qu'ils seraient bientôt tous exécutés. Autant ne pas échanger de mots avec eux, d'autant plus s'ils ne sont pas des Elfes... ok, c'était JUSTEMENT les Elfes qui lui avaient parlé !... Il s'en moqua. Ce n'étaient pas des Elfes purs pour lui.
Dans un élan poète et gracieux, il se lança d'un pas joyeux dans l'herbe, entamant une danse avec un faux sourire de danseuse, sa cape volant au rythme du vent lui soufflant dans les oreilles, il eut un petit rire féminin forcé lui aussi. Il se mit à faire des roulades dans l'herbe jusqu'à ce qu'un Elfe intervienne.

- (Elfe) Sir Munashii?
Ce dernier, la tête dans l'herbe et le corps roulé en boule, le regarda sans gêne.
- Ouiiii?
- (Elfe) ... Le... Mage nous a quitté.
- Il est mort?
- (Elfe) ... Oui
Le Général se releva, se tenant le menton de la main.
- Je ne pense pas que nos futurs cadavres s'en soient rendu compte... De toute façon ils ne peuvent pas agir. Bien ! Amenez-les tous ! Il est tant de leur faire part de notre joie...
Il eut une sorte de rire étouffé quand il se plaça devant le bâtiment où sortaient petit à petit chaque personne détenue par un Elfe, les empêchant de bouger. Les Elfes avaient fini par tous les réveiller (pour ceux qui dormaient) et les maintenaient debout grâce à leur poings serrés au niveau des bras liés.

- Vous voyez, je ne suis pas si horrible que ça, je vous laisse la liberté... de choisir la façon dont vous allez mourir.

Il avait appuyé sur le dernier mot avec une gravité monstrueuse tandis qu'un grand sourire naissait sur ses lèvres.

- Observez, très chers amis!

Il fit un mouvement circulaire, levant un bras pour faire voler sa cape en passant, mais au fond plutôt pour se tourner vers la potence. Elle était en fait composée d'une estrade en bois, avec une trappe et au dessus une corde pourvue d'un noeud coulant suspendue à un pilier; et de l'autre, manière plus traditionnelle, d'un poteau encerclé par des archers prêts déjà à tirer des flèches.

- Pendaison ou décharge de flèches ? Je vous conseillerais la pendaison, de mon côté. Pour expliquer le principe, on vous place sur une trappe avec cette corde autour du cou, on vous l'attache, mais pas trop serré, histoire de vous laisser encore respirer un peu, et pis SCHLAK ! La trappe s'écroule et la corde se sert à votre cou d'un seul coup (et admirez mon jeu de mot en passant) vous laissant souffrir et vous obligeant à vous faire dégager de l'écume de vos lèvres sous le regard horrifié de vos caramades... Aussi, comme je vous laisse le choix, je vous explique la décharge de flèches. C'est trèèès simple aussi. On vous attache à un poteau simplement, comme ça vous pourrez vous débattre comme bon vous semble mais au fond rien ne se passera, et petit à petit mes très chers frères vous transpercerons de flèches, vous laissant agoniser... Mais je vous rassure, on ne touchera jamais votre coeur. On dit toujours qu'il faut en avoir un...

Tout en s'expliquant il s'était tourné vers son groupe de condamnés.

- Aussi, je me permettrai de faire une petite biographie sur vous à ma sauce juste avant votre mort à vos camarades. Comme ça vous pourrez me donner vos avis avant que je ne la grave sur votre tombe collective, que ça vous plaise ou non.

Après un silence, il leva la tête et les poings au ciel et éclata de rire tout en beuglant sous le regard déconcerté de ses "confrères". Et après ce petit moment intime non moins exprimé publiquement, il regarda un à un chaque futur cadavre.
- Qui vais-je donc choisir en premier... Procédons par élimination ! J'ai toujours aimé les Elfes, au fond ils font (...) toujours partis mon très cher et tendre, c'est pour ça que je ne peux pas les éliminer en premier. De plus, j'aimerai que ces chers mecs, là-bas - ce maudit humain ainsi que son pote, là, s'amusant à faire voler de l'eau sous mes yeux... - puissent voir chacun de leurs amis se faire tuer après avoir choisi. Donc, je les garde aussi pour la fin. Les Demi-Elfes en apéritif ? Non, ça passerait trop vite... Nous n'aurions déjà plus faim pour le plat principal... ce seront eux le dessert ! Enfin, je me comprends... Les gonzesses, autant en baver dès le début du repas, ça nous allèchera pour le reste... Les femmes d'abord ! Et puis... n'est-ce donc point une histoire de galanterie ?

Il lança un regard vers son humain préféré avant d'en saisir une au hasard.
- Allez !! Au buffet, il va falloir te cuisiner ma petite !

Il se trouvait que la jeune femme aux cheveux d'or n'était pas vraiment du même avis. Le Général regarda l'un des Elfes ayant attaqué l'auberge au Bourg Bleu.
- Des informations sur elle?
- (Elfe) Elle dormait dans le même lit que l'ancien général lorsque...
- Ah ! C'est sa femme alors ! Superbe !
Il la regarda avec des étincelles dans les yeux et la smacka rapidement en riant, tandis qu'elle grogna et lui mit un coup de pied là où fallait. L'Elfe esquiva dans "wouhou" tout en riant, et la traina vers lui, lui chuchotant doucement.
- Pendaison, ou décharge de flèches?

Amnaysia avait tout fait pour éviter son baiser, la rage s'était emparée d'elle mais ayant les mains liées et paralysées dans le dos, elle ne put se contenter que de mettre un coup de pied en tentant de viser le bon endroit. Elle lança un regard implorant à Origin, tandis que le Général l'avait déjà ramené contre lui en lui posant sa fameuse question. "Pendaison, ou décharge de flèches ?" Elle plongea son regard turquoise dans les vifs yeux jaunes de l'Elfe, ne répondant rien, il la secoua et elle finit par articuler après avoir réfléchit en vitesse.
- Pen... pendaison.
En réalité elle aurait voulu lui dire "Pendez-vous!" mais la situation était plutôt critique pour sortir ça. Au fond elle regrettait déjà d'avoir donné une réponse...

- Eh bien voilà, c'était pas trop demandééé.

Elle lança un regard vers Origin.

- Arrête de le regarder.

Munashii la traina vers l'estrade de bois, il la fit monter.
Amnaysia dû se laisser faire, n'ayant plus aucun moyen de protester.
- Origin...
Elle regarda chaque condamné, face à elle, au milieu de tous les Elfes qui l'observaient aussi en souriant.

- Amnaysia, provenance, on sait pas. Mariée, ouais, à un con...damné, du nom d'Origin. Des gosses, pas besoin. Ce qu'elle vient faire là, à part mourir, j'en sais rien. Mais va mourir pour avoir voulu jouer les renégats... et oui en fait je sais sa raison d'être là, hahaha... bon vous êtes prêts?

Elle ferma les yeux.
- ... Je t'aime!

- FAITES OUVRIR LA TRAPPE!

Et la corde se tendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Origin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 345
Age : 24
Localisation : Ici ou la ou bien la-bas qu'elle importance?
Date d'inscription : 18/06/2008

Fiche du personnage
Race:
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Lun 19 Juil - 21:22

Origin s'était débattu, quand la corde se tendit il hurla le nom d'Amnaysia, des larmes dans les yeux, il ne pensa même pas à une phrase du style : Je te rejoins de suite. Non, il ne pensa à rien de tout cela car la corde céda, coupée par une flèche noire qui se ficha dans le bois de l'estrade, libérant la Lauc. Origin en aurait presque souri si celui qui avait récupéré Amnaysia avant sa chute n'était pas son Némésis, son ennemi au cheveux noir : Corbeau. Il sourit sadiquement à l'intention d'Origin

- Heureusement que j'arrive a temps ! ... Tu n'aurais pas pu la sauver toi, mais...

Quelque chose dans les yeux de Corbeau obligea Origin à baisser le regard mais c'était pour mieux entendre la petite voix au fond de lui, la petite voix qui lui promettait de lui rendre sa femme, s'il acceptait. Corbeau n'attendit pas de réaction plus longtemps de la part d'Origin, ignorant les elfes et leur tentative de l'arrêter, il sauta en arrière et courut, Amnaysia serrée contre lui. Il désespérait de voir Origin le courser et en soupira... mais il aurait dû être concentré. Origin cria la nom d'Amnaysia une fois encore mais cette fois, une aura bleue l'entoura quelque instant avant d'exploser, gelant ses liens avant de les briser. Ses yeux devinrent d'un blanc de neige et son souffle devint buée mais le plus impressionnant était la terre qui gelait sous ses pieds, d'une vitesse rarement atteinte par une quelconque créature vivante, il fonçait à la poursuite de Corbeau, gelant tout sur son passage : nature et Elfe trop proche. Il réussit à rattraper Corbeau mais celui-ci se stoppa et profita de son élan pour sauter en l'air et disparaître dans un portail. Origin leva la tête mais son amour avait déjà disparu... Il prit sa tête dans ses mains et hurla se recroquevillant sur lui. De son cri partit une onde de glace qui allait geler tout le monde, sans qu'aucun ne puisse se défendre. Ryan courut au devant de tout les anciens condamnés, au devant de l'onde de glace. Il s'entailla les poignets grâce à ses ongles, juste assez pour faire venir le sang, le sien et celui des elfes aux alentours. Il érigea une barrière de glace, non, plutôt un dôme tout autour des condamnés, y incluant négligemment Munashii dans la précipitation. Le dôme se gela à une vitesse folle mais l'intérieur fut protégé. Ryan haletait de l'effort magique que lui coûta la protection de tout le monde, il se tourna mais tomba à genoux, les poignets en sang et liés derrière lui.

Origin couché à terre se réveilla, il était tombé inconscient pendant cette glaciation et regarda les dégâts, il baissa la tête en se relevant et vit le dôme de sang, il eut un demi-sourire et regarda le ciel, il tendit la main

- Amnaysia... ... Je te retrouverai, quoi qu'il en coûte !
J'espère que tu tiendras ton engagement
- ... J'espère que tu tiendras le tien aussi...
Mon pouvoir est à toi, tant qu'elle a Atma...

Origin regarda une dernière fois le dôme de sang congelé puis s'en alla, une seule idée en tête : Corbeau...

La suite de l'aventure pour Amnaysia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nienna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 290
Age : 25
Double compte : Tilyane
Date d'inscription : 27/07/2009

Fiche du personnage
Race: Elfe Elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Lun 19 Juil - 22:40

Nienna n'avait pas réagi en voyant Tilyane tomber. Elle savait que ça allait arriver.
Des pas...Ca y'est. L'heure de la fin. On vint la chercher, et non avec douceur. Mais elle ne dit rien, ne se débattait pas. Ce serait inutile et elle se ferait du mal. Et voilà que cet odieux personnage proposait deux façons de mourir...Les flèches, l'agonie pour elle. L'image de la pendaison ne lui plaisait pas vraiment.

Elle aurait aimé mourir la première...Mais bien sûr les Elfes, c'était à la fin. Elle allait devoir regarder beaucoup de mort avant d'avoir la sienne. Répugnant. Immonde. Inhumain et même pas elfique!
Ce type était décidément machiste et sadique jusqu'au bout des ongles.

La première femme fut désignée.


"*Une femme enceinte...Quelle horreur...Il n'a vraiment honte de rien...Enceinte? Tiens non...Mais ce n'était pas elle dans ma vision? Ce couple...J'ai dû confondre...*"

Elle jeta un oeil en direction de chaque prisonniers. Tilyane avait l'air d'aller mieux...Normalement elle n'aurait pas dû se réveiller maintenant. Que c'était-il passé? Coban était là. Il avait grandi depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu...Un peu sans plus. Si seulement il n'était pas là lui aussi...Elle pensa à leurs parents. Elle regarda ensuite Elenwë, Finwë, Fleur de Lotus, Luna...Lankouëch. Elle préféra tourner la tête avant qu'il ne la regarde. Puis elle fixa chaque expressions. Cet homme qui protestait...Il devait vraiment y tenir à cette première condamnée. En même temps elle aurait juré l'avoir déjà vu...Avec la blonde.

La corde se tend mais tombe ensuite. Elle plissa les yeux pour mieux voir d'où elle était.
Elle soupira de soulagement mais le regretta: cette homme...Il avait quelque chose de pas normal. Quelque chose d'enfoui en lui et une aura de malveillance.
Puis tout se passa très vite...

Sous le dôme de sang et de glace, Nienna fixait ce plafond pourpre transparent et gelé.


"C'est incroyable...*C'est donc pour ça que je ne voyais la mort de personne...Cet homme...Nous lui devons la vie.*"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë
Administrateur et Faiseur de Surnom attitré ♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 676
Age : 32
Localisation : Au Mistral^^
Double compte : Lankou
Date d'inscription : 30/05/2008

Fiche du personnage
Race: Demi elfe Demi elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Lun 19 Juil - 23:19

Elenwë était toujours assis contre le mur de sa prison prêt à recevoir sa sentence qui ne devait pas tarder. Des pas se firent entendre, le demi elfe leva la tête et vit une horde d'elfes qui le prenait par les bras et l'emmena de force sur la place où se trouvaient plusieurs potences. L'hybride savait qu'il était le dernier, et cela ne lui donna même pas un petit sourire. Dès que le général leur dit exactement le choix qu'ils avaient, Elenwë sentit que personne ne pourrait venir les aider. Il jeta un coup d'oeil circulaire, et remarqua que les palissade arrivait au sommet des arbres.
* Bon... Déjà une aide extérieure d'une personne maniant l'arc est nulle... *

Il regarda son Sceptre et remarqua que le symbole de l'Hiver clignotait légèrement.
* Qu'est-ce que ça veut dire? Quelqu'un l'aurait forcé à utiliser ses pouvoirs? *

Le demi elfe regarda son cousin qui s'était tout naturellement blotti contre lui et qui claquait des dents. Le quart d'elfe avait l'impression de revoir son père qui se faisait torturer le jour où il était revenu, l'image refaisait surface et il cacha sa tête contre le bras du sang mêlé.
- Elenwë... J'ai peur... J'ai si peur...

Elenwë voulut le consoler en lui lançant des paroles apaisantes, mais rien ne lui vint en tête. Le demi elfe regarda tous ceux qui allaient bientôt passer à la potence. Fleur de Lotus était revenue, il se demandait si elle n'aurait pas mieux fait de rester dans son monde. Il vit aussi Emaylee, celle qui l'avait aidé à revenir au Mistral avant ce terrible carnage. Luna était présente également, elle ne semblait pas du tout rassurée par la perspective qui allait leur tomber dessus. Le sang mêlé regarda Nienna et s'en voulut presque de lui avoir offert l'hospitalité, mais ce qui a été fait a été fait. La première personne fut désignée, le demi elfe baissa tristement la tête, car c'était Amnaysia, qui l'avait sauvé des monstres qui rôdaient sur la plaine. Le demi elfe la releva pour la regarder une dernière fois avec un regard triste. C'est alors qu'une flèche se planta au moment où la corde se tendait.
* Elwë? *

Le demi elfe était si heureux, mais son expression changea brusquement lorsqu'il vit une personne partir en emportant Amnaysia avec lui. L'hybride se demandait qui il était, Origin se mit à créer de la glace, le demi elfe poussa son cousin sur le côté, avec son épaule pour que ce dernier ne touche pas le givre. Puis, un dôme se dressa au-dessus d'eux. Elenwë le regarda en hochant la tête sur le côté et regarda Nienna en souriant. Le quart d'elfe se releva tant bien que mal et regarda la coupole de glace avec admiration, puis tourna la tête en direction de sa moitié. Apparemment personne d'autre n'allait être exécuté. C'est à ce moment là que son regard croisa celui de Munashii. Il recula, sans son épée il ne pouvait rien faire. Finwë le regarda puis leva les yeux en l'air.
* Il ne va pas nous faire de mal, vu qu'on l'a sauvé, sauf s'il est vraiment sans cœur. *

Tivanil se demandait par quel moyen il allait récupérer son épée, et ce qui allait leur arriver à présent.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~
"Séyiz les beinv'nus à Mistrà"

♫♪♪♫
( taille originelle de l'ancienne: https://servimg.com/image_preview.php?i=179&u=11546439 )

♥ ♥

"À beintot et à la préchaine"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elenwe-mistral.forumdefan.com
Mysti de Méline
Ambassadeur de la ville de verre et Maître des Esprits
avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 25
Localisation : La Plaine de Mistral
Double compte : Rankor ("PNJ")
Date d'inscription : 04/07/2010

Fiche du personnage
Race: Humain Humain
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mar 20 Juil - 0:42

Les elfes étaient venus, les avaient levés, emmenés... En chemin, Mysti avait senti son énergie revenir peu à peu.

*Le sceau ? Le mage a été vaincu, le sceau est brisé !*

***

"FAITES OUVRIR LA TRAPPE !
-NOOOOON !"

Tout était allé tellement vite...
Origin s'était libéré et élancé vers le kidnappeur, gelant tout au passage. Etait-ce un maître élémentaire ? Il possédait même l'aura bleue, caractérisque. Mais c'était impossible. Ce n'était pas la même magie. Il ne verrait plus jamais la même magie... Cristalin n'était plus...
Origin diffusait une profonde colère dans l'atmosphère, son aura était écrasante. Ryan parvint avec toute sa volonté à les protéger.
Mais s'ils avaient été sauvés de la glace, il restait les elfes, et ils commençaient à tirer par rafales sur le dôme, brisant les forces que Ryan mettait pour le maintenir avec son propre sang. Et Munashii qui se ferait un plaisir d'attaquer.

Une haine grandissante s'installa dans son coeur. Toute cette violence, tout ce sang, toutes les larmes qu'il y aurait après... Cette guerre inutile... Ces innocents sacrifiés...


*Maître, donnez-moi la force mettre un terme à cette bataille...*

"Munashii, NOUS VIVRONS !"

Un rugissement terrifiant acheva de briser le dôme de Ryan. Le calme du télépathe vola en poussière, et un nouveau sceau apparut en signe de lumière sous ses pieds. Son aura noisette s'éleva comme jamais et la gardienne apparut. La sphinx, aux larges ailes, à l'allure fière et combattive, trancha d'un coup de griffes les liens, et se jeta instinctivement sur Munashii, suivant le désir de son maître. De son côté, Mysti rayonna, tout son corps fut éclairé de la lumière de son aura, et une armure apparut (pour la description de l'armure cf : mafiche) sur son corps.
A l'aide de la télékinésie, amplifiée par sa colère, il stoppa en plein vol toutes les flèches qui allaient l'atteindre, ainsi que les condamnés, les retourna, et les renvoya sur leur tireur, tâchant de viser des zones sensibles (les genoux, les côtes, les poumons...) mais pas mortelles.
Munashii qui avait emporté une épée en cas de besoin, se révélait être un adversaire redoutable pour la gardienne. Mais elle parvint à lui asséner quelques coups bien placés.
Mysti, dans sa rage, appela son épée de verre à lui et la dégaina. Il courut droit vers les deux adversaires et, gênant Teleia pour lui faire comprendre de le laisser terminer, il engagea le duel avec l'elfe. Il l'avait fait des centaines, peut-être des milliers de fois avec les elfes de son enfance, et leur niveau était plus haut. Munashii se révélait meilleur archer et meilleur parleur qu'épéiste. Après un long moment et des passes d'armes plus difficiles les unes que les autres, sous le regard impressionné des autres, il mit Munashii à terre, décoré de nombreuses plaies moyennement profondes. Il lui attrapa un bras, et le tordit dans son dos, écrasant l'autre main du pied en y mettant tout son poids. L'elfe ne pouvait plus bouger.
C'est alors qu'une âme apparut devant eux. Tout le monde pouvait le voir et l'entendre. Un elfange aux ailes et aux cheveux marron clair, au regard sévère.


"Mysti, en le tuant tu ne vaudrais pas mieux que lui. Il y a un autre moyen de l'empêcher d'agir si cruellement.
-Prenez-moi maître ! Et faîtes donc ! Je veux le savoir brisé tout comme il a brisé toutes ces vies !"

L'âme acquiesça, et entra dans le corps de l'humain. Avec un cri de rage, il se releva, attrapa de nouveau son épée et regarda avec toute sa colère l'elfe à ses pieds, sûrement terrorisé par la puissance qui émanait à présent de l'aura de Mysti, possédé par son dieu*. Sa voix changea, comme irréelle et venu d'un autre monde.


"Munashii, fit la voix à travers Mysti, ton destin est d'être puni. Dans ma bonté, et parce que le sang a trop coulé, parce que c'est un peuple similaire au tien qui a recueilli Mysti, parce que tu n'as pas pu porter la main sur ce groupe d'innocents, et parce que la mort est une punition trop douce pour toi, j'épargne ta vie, mais voici un cadeau en échange !"

Alors que l'elfe allait sagement fuir, le possédé lui asséna un coup d'épée dans le dos**, l'écrasant au sol.

"Je scelle tes pouvoirs à jamais, ainsi que ton corps. Même Mysti au paroxysme de sa puissance ne sera pas capable de détuire ce sceau divin que je t'impose."

L'âme réapparut à côté de Mysti tandis que son aura se mit à décroître.

"Tu n'avais pas à t'excuser tout à l'heure. Protéger ce garçon était un geste honorable, même s'il t'a vallu de faire sceller tous les autres. L'essentiel est que vous soyez saufs à présent.
-Temps ! Reste, j'ai besoin de toi ! Maître !
-Je te laisse et repars en ma demeure, je ne peux t'aider davantage pour le moment.
-Mais..."

Comme une simple image, il ne fut plus là la seconde d'après. Mysti brandit son épée au-dessus de sa tête, regardant l'elfe désormais inconscient, puis le ciel dont les larmes tombèrent.
Les elfes qui pouvaient bouger prirent peur et emportèrent leurs camarades blessés. Tous étaient bien trop épouvantés pour oser défier l'humain, alors même que le sceau sous ses pieds s'effaça à son tour. Il avait soulagé sa colère, sans faire aucun mort. Les autres devaient sans doute le trouver terrifiant s'ils étaient méfiants de nature, extraordinaire s'ils étaient égoïstes, héroïque s'ils étaient altruistes et en même temps reconnaissants...

Il perdit doucement l'équilibre et tomba en arrière, rattrapé par la gardienne qui éclata en étincelles noisette peu de temps après.


"Ton nom sera... Teleia..."

L'épée toujours dressée vers le ciel atterrit le long de sa jambe. Il perdit connaissance sous la pluie bienfaitrice.

Ils étaient libres. Il les avait aidés de tout son coeur sans même les connaître. Il se dit qu'il ressemblait peut-être à Calisto en cet instant...


*Merci de m'avoir guidé... mon ami*

*C'est un dieu elfique (elfange plus précisément), donc Munashii peut en avoir entendu parler et le craindre plus qu'un dieu humain niark niark
**Je précise parce qu'ainsi, Munashii devient tétraplégique, il ne pourra plus bouger. Fini le Général =.=

(Je peux comprendre que ce post soit plutôt flou pour vous même si j'ai essayé de rester claire. Je suis ouverte à toutes les questions si vous avez mal compris quelque chose.)


Dernière édition par Mysti de Méline le Mer 21 Juil - 13:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amnaysia
Co-Administratrice et Déesse du Tact
avatar

Féminin
Nombre de messages : 498
Age : 24
Localisation : Terre des Clarghs
Double compte : Munashii
Date d'inscription : 30/05/2008

Fiche du personnage
Race: Lauc Lauc
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mar 20 Juil - 2:03

Emaylee n'avait pas protesté lorsque les Elfes l'embarquèrent, tout comme les autres personnes. Elle avait voulu crier, elle et Koé, lorsque la corde se tendit...
Koé se figea sur place, murmurant le nom du "sauveur", tandis qu'Emaylee le regardait silencieusement, Amnaysia dans les bras, puis poursuivi par Origin... Elles se rapprochèrent lorsque Ryan créa le dôme et tomba à genoux, la Qyka s'approcha de lui, lui soufflant à l'oreille.
- Ryan... Merci... Tout va bien...?
Puis ce fut à Mysti d'agir. Emaylee regarda Munashii à terre. L'homme qui lui avait fait révéler son plus grand secret à tout le monde, qui avait menacé de la tuer parce qu'ils tentaient de fuir... Elle observa l'homme au sol, l'Elfe ne pouvant plus bouger. Paralysé à vie. Mysti l'avait vengée.
Elle regarda les yeux jaunes de l'Elfe, ceux pourpres de la jeune fille se remplirent de larmes. Des larmes de joie, de liberté, qui tombèrent sur le sol. Elles tombèrent en grand nombre.
Emaylee releva la tête vers Mysti, balbutiant:
- Me... Merci... Mysti...

Elle n'osa pas s'approcher de lui, le corps du Général les séparant, et continua de pleurer en silence... Elle se sentait libérée d'un gros poids...
Koé lui sourit tristement, regardant la direction où Origin et Corbeau avaient disparu il y a quelques secondes plus tôt. La Lauc trembla, perdue, elle chuchota.
- Qu'est... qu'est-ce qui vient de se passer...? Tout était trop rapide...
Elle regarda Coban et se blottit contre lui.
- On a réussi... mais pas Amnaysia...
Elle le regarda dans les yeux.
- ... Il a eu ce qu'il voulait... Elle est perdue...
Koé qui avait tout fait pour remonter le moral des gens... là voilà désormais si triste...

(pdm désolée...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atangla.forumdesfans.com
Lankouëch

avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Age : 32
Localisation : Au Mistral
Double compte : Mon cousin qui est trop curieux à mon goût : Elenwë
Date d'inscription : 24/07/2009

Fiche du personnage
Race: Autres/Inconnus Autres/Inconnus
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mar 20 Juil - 11:34

(Il est bien ton message je trouve)

Fleur de Lotus s'était plus ou moins débattue lorsqu'on l'avait sortie de sa cellule.
- Vous pourriez être plus doux quand même..

La jeune fille cligna plusieurs fois des yeux, à cause de la luminosité, même si le soleil descendait à l'horizon, elle n'avait pas l'habitude de voir un tel éclat*. Munashii commença à leur expliquer qu'ils pouvaient choisir leur mort. Ainsi donc elle allait passer dans les premiers. L'indienne jeta un coup d'oeil circulaire pour voir s'il n'y avait pas une personne qu'elle connaissait qui se cachait dans les feuillages, mais le camps était monté de sorte qu'aucune aide extérieur ne pouvait intervenir.
* Zu t! On va donc tous y passer... *

Dès que le général prit une jeune fille au hasard, Fleur de Lotus regarda tristement la victime. Elle aurait tant voulu l'aider, mais avec ses poignets attachés et sans son arc, elle n'était d'aucun secours. Au moment où la corde se tendit, une flèche sortit de nulle part et coupa le lien. Le coeur de la demie elfe fit un bond, mais dès qu'elle vit la personne, elle se demandait qui c'était, de plus il prit la victime et s'en alla sans s'occupper des autres.
- Non, mais c'est quoi ces manières...

À ce moment-là, l'un des prisonniers se mit à créer de la glace qui tua des elfes qui étaient assez proches et qui brisa ses liens. Puis il fonça derrière l'individu qui était parti avec le jeune fille blonde. Un dôme pourpre se dressa au-dessus du petit groupe, Fleur de Lotus regarda Ryan et lui fit un petit sourire.
- Merci infiniment de nous avoir protégé, mais par contre... Il nous faudrait une personne ou plusieurs pour nous défaire nos liens...

Tout d'un coup, le dôme fut brisé par la colère de Mysti qui réussit à faire surgir de terre un sphinx ailé qui lui retira ses liens et qui se lança vers Munashii. Finalement, il l'avait juste blessé assez gravement pour qu'il soit hors d'état de nuire. Tout était passé si rapidement, qu'elle n'avait même pas pu pousser un petit sifflement pour prévenir une personne pour les aider.
* Ce n'est peut-être pas plus mal du coup... *

L'indienne regarda de tout côté pour voir s'il n'y avait pas un objet tranchant pour lui retiter les liens qui lui serrait ses poignets.

Spoiler:
 

*
* *

Luis sortit des ronces et écouta l'idée de Solaria.
- Ma foi... Ce n'est pas une si mauvaise idée. J'espère qu'on arrivera à temps et que personne n'aura été tué d'ici à ce que nous arrivons...

Il fut étonné par les pouvoirs de l'elfe, dès qu'il voulut la féliciter, le jeune garçon remarqua qu'elle s'effondra et la rattrapa in extremis. Le jeune garçon la déposa tranquillement sur le sol et l'interpella.
- Solaria... Réveille-toi, s'il te plaît !

Luis la secoua gentiment et pendant ce temps son escragot lui cita des individus qu'il connaissait. Sur le moment le jeune garçon fut étonné d'avoir entendu le prénom de l'indienne, puisqu'elle était restée dans son monde, mais si Fleur de Lotus se trouvait dans les parages, c'est qu'un malheur avait dû survenir, ou alors elle avait de nouveau fui. Il s'assit en tailleur et attendit le réveil de l'elfe. À ce moment-là, il entendit une sorte de rugissement qui provenait du fort. Luis se redressa et décida d'aller voir ce qui se passait en essayant de ne pas se faire voir. Le jeune garçon se plaqua et jeta un léger coup d'oeil à l'intérieur. Apparemment tous les condamnés étaient sauvés, il ne restait plus qu'à leur retirer leur liens. Il retourna dans la forêt pour annoncer la bonne nouvelle à Solaria. Dès qu'il arriva, la jeune elfe venait tout juste de sortir de son inconscience. Le jeune garçon courut à sa rencontre, s'agenouilla en face d'elle et lui afficha un magnifique sourire.
- Je suis allé en direction du camp, car j'ai entendu un rugissement, bien sûr sans me faire voir. J'ai passé un peu la tête pour voir ce qui se passait, apparemment tout le monde est sain et sauf. Certains ont encore leurs poignets liés, on pourrait aller les aider. Du coup... Notre plan tombe un peu à l'eau si je puis dire, lui dit-il avec un air gêné.

Il attendit patiemment que Solaria récupère, puis ils partiraient tous ensemble en direction du camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaria

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 22
Localisation : *cherche une carte*
Double compte : Alice
Date d'inscription : 27/05/2010

Fiche du personnage
Race: Elfe Elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mar 20 Juil - 18:33

Quand Mugetsu apparut dans la forêt, il comprit que c'était l'oeuvre de Solaria. Le renard savait qu'elle allait s'évanouir pour une courte durée. Il prit sa forme spirituelle puis s'assit près d'elle.

*Elle aurait pu me demander mentalement de revenir!*

Luis s'était éloigné. Le familier ne chercha pas à comprendre pourquoi, il avait compris en entendant ce "rugissement". Tout ce qui comptait pour Mugetsu à ce moment était que Solaria se reveille et aille aider les prisonniers. Quand Luis revint, la jeune fille s'était réveillée. Elle se releva après avoir entendu le récit de son ami.

- Qu'attendons-nous !? Allons-y!

Et l'elfe était déjà partie en courant. Elle s'arrêta plus loin pour que Luis puisse la rattraper et repartit, mais cette fois-ci, moins vite.

- Je te suis...

Solaria savait qu'elle ne trouverait pas la personne qu'elle cherchait ici.

*J'aurais dû faire attention ! Séparée à cause de ma précipitation, c'est... Je la retrouverait ! Je... Je le dois.*

La jeune fille prit la parole.

- Y a-t-il beaucoup de personnes là-bas?

L'elfe redoutait la réponse. Tous, ou presque, innocents mais on les emmène quand même ! Elle n'aurait jamais cru ça d'un elfe. Une fois sa rage apaisée, elle s'arrêta en voyant la bâtisse plus proche qu'elle ne le croyait. Solaria secoua la tête puis reprit son chemin en suivant Luis. Ils arrivèrent au lieu de l'exécution. Seize personnes. Voici le nombre de personne arrêtées. Quinze avaient encore les poignets liés, Solaria alla les aider. Elle n'en revenait pas, qui était celui qui avait pu faire cela !? Quand tous eurent leurs liens coupés, Solaria recula, s'adossa à un mur et croisa les bras.

*Peut-on encore appeler ceux qui ont fait ça des elfes?*

La jeune fille soupira. Hybride ou non, ça restait des être humains ! Ce qui s'était passé ici était inhumain ! Elle souhaita pour l'auteur de cela de ne pas se montrer... Solaria devait se calmer, elle s'occuperait de cette personne plus tard. L'elfe soupira puis aperçut un humain, elle ne l'avait pas vu celui-là ! Elle espérait sincèrement qu'il ne venait pas du même endroit qu'elle. Elle murmura pour elle-même.

- Alice, je te retrouverais, même si je dois les affronter pour y arriver!

Sur ces mots, Solaria s'assit, laissant les larmes couler sur ses joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril



Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 25
Double compte : Nienna
Date d'inscription : 28/06/2010

Fiche du personnage
Race: Elfe Elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mar 20 Juil - 20:41

Réveillée à coups de baffes! Non mais qu'est-ce que ça voulait dire? Tilyane oublia bien vite sa rage, pour faire place à une peur démesurée. La voilà qui tremblait. Elle tremblait tant qu'elle avait du mal à avancer et que les soldats étaient obligés de la pousser de temps à autre pour accélérer le mouvement. Si seulement on venait les aider...Le prince charmant! N'importe qui! Même un ogre aurait fait l'affaire! Larmoyante, elle revoyait dans sa tête son crayon parlant devenue crayon ordinaire. Plus de baguette magique...Plus d'outil parlant qui lui râlait dessus sans cesse pour la conduire au droit chemin.

Coban s'était calmé...Pas subitement, la douleur persistait encore un peu. Mais au moins il allait mieux... Pourquoi?
Il fut entrainé et laissa échapper un cri étouffé. Le voilà qui s'imaginait Koé, car elle aurait pu être choisie dans les premiers, pendue puis criblée de flèches. Il regardait partout autour de lui, l'expression des autres...Nienna?

Les demi-fées crurent réellement à la mort d'Amnaysia. Coban poussa un cri d'horreur mais Tilyane n'avait plus de voix pour hurler. Par ailleurs cette dernière tenta une deuxième fois de hurler en vain en voyant Corbeau puis détourna vivement le regard, ne voulant pas le revoir, ni le voir enlever Amnaysia -Elle en profita au passage pour remercier intérieurement sa vessie d'être vide à ce moment là-. Coban le fixait au contraire en se demandant comment il avait pu revenir 4 ans plus tôt et au Mistral pour les retrouver. Mélange de peur, d'admiration, de colère...Que pouvait-on ne pas lire dans ses yeux?

Les évènement tournèrent autour d'eux, sans qu'ils ne puissent faire quoi que ce soit. Tilyane se sentit seule pendant un instant, et Coban aurait aimé ne plus avoir ces maudites cordes pour pouvoir serrer Koé contre lui...


"He...Koé...Je...Je suis désolé..."

Visiblement, il ne savait pas quoi lui dire. Que dire à un amour traumatisé dont la meilleure amie venait d'être enlevée par son agresseur? Une jeune fille, vint les détacher. Coban la remercia et prit le temps de se masser les poignets, essayant désespérément de faire partir les marques rouges, puis il risqua un timide regard vers Koé.
Tilyane lança un bref remerciement à Solaria puis fonça droit sur Nienna, Lankouëch ou non. Elle tremblait encore d'émotion. Elle agrippa sa meilleure amie, riant presque nerveusement. Oh elle était heureuse d'avoir survécu. Qu'Amnaysia ait survécu...Mais qu'elle soit enlevée par Corbeau qui avait sûrement tout prévu...
C'était comme une victoire sans goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 24
Localisation : Beuh... *retourne sa carte*
Date d'inscription : 28/06/2010

Fiche du personnage
Race: Elfe Elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mar 20 Juil - 21:22

Aëline se releva péniblement, repoussant les soldats qui la trainait. Elle avait senti le sceau se briser, laissant peu à peu sa magie retrouver sa place, même si ses yeux demeuraient vides. Le sage serait donc mort ? Pauvre homme, obligé de servir Munashii jusqu'à son dernier soupir...
Le temps qu'elle rejoigne les autres prisonniers dehors, elle se sentait déjà un peu mieux. La magicienne prit le temps de respirer longuement l'air frais de l'extérieur, tentant de refouler son angoisse.
Lorsque Munashii leur demanda de quelle façon ils désiraient mourir, Aëline fut tentée de dire : " de vieillesse !" mais le général désignait déjà la potence et les archers. L'elfe déglutit avec difficulté. Elle savait très bien quelle douleur pouvait causer la morsure d'une flèche mais l'idée d'être étranglée ne lui plaisait pas non plus... Elle se souvint que le général voulait la tuer de ses propres mains. Sans doute une épée dans le ventre, alors. Le vent lui caressa les cheveux, comme pour la rassurer.
Munashii décida alors qui serait sa première victime : Amnaysia. Aëline observa la jeune femme s'avancer vers la potence complètement tétanisée. Paniquée, la magicienne tenta de défaire maladroitement ses liens pour aider son amie, mais un soldat l'arrêta avec un rire mauvais. Elle ne put s'empêcher de fermer les yeux lorsque la trappe s'ouvrit.... un hurlement de stupeur. S'il y avait bien une chose à laquelle elle ne s'attendait pas, c'était ça. Elle rouvrit ses yeux mauves : Amnaysia avait disparue une plume noire était figée sur la potence...
L'elfe vit Origin geler les soldats l'entourant, puis courir vers l'est en laissant une trainée de glace sur son passage... Elle le suivit du regard. Un homme tenait Amnaysia. Le même qu'elle avait vu à Atangla et qui avait attaqué Coban et Koé. Corbeau.
Prenant soudain compte de la panique alentour et du danger que courait Amnaysia, Aëline coupa ses liens d'une lame d'air bien nette sans qu'aucun soldat ne l'en empêche, trop occupés qu'ils étaient à se battre contre les prisonniers. Le temps qu'elle se débarrasse de ses liens, un grand dôme de glace recouvrait l'endroit où elle avait vu Corbeau et Amnaysia.... Ryan faisant de son mieux pour protéger le groupe et Mysti se ruait sur Munashii. La magicienne ne chercha pas à comprendre : elle se jeta à son tour dans la mêlée, usant de ses lames d'air pour se frayer un chemin parmi les soldats. Elle regarda la glace... utilisa l'air pour en soulever les cristaux et mettre hors d'état de nuire encore trois soldats. Sa chance ne dura pas longtemps. Elle avait beau faire de mieux pour défendre sa vie et celle de ses amis, elle ne vit pas le soldat qui se faufilait dans son dos. Le tranchant de l'épée lui arracha un cri de douleur. Elle assomma le soldat d'un coup de pied bien placé, la main sur sa blessure au flanc gauche teintant sa tunique de rouge. Aëline jeta un regard aux derniers prisonniers qui s'enfuyaient : une jeune elfe les avait libérés de leurs chaînes... Enfin une elfe qui faisait honneur à son rang.

Mais la bataille était encore loin d'être finie. Les soldats, rendus fou de haine en voyant le chef blessé par un humain, se battaient avec l'énergie du désespoir contre les prisonniers qui défendaient leur peau. La magicienne fit de son mieux pour rejoindre ses amis et les aider à se défendre, mais sa blessure sanglante rendait sa vision rendue floue par tout le sang perdu... le dôme de glace semblait pris d'assaut par une dizaine de soldats, bien décidés à venger leur chef en attrapant cette fille blonde. Elle espéra que tout allait bien pour Amnaysia et Origin...

(ouais, c'est un peu la grosse bagarre, j'éditerais si c'est pas ce que vous vouliez. x) Je vous ai laissé pleins de soldats en colère, les copains ! 8D )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Munashii

avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 24
Date d'inscription : 20/12/2009

Fiche du personnage
Race:
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mer 21 Juil - 1:07

Munashii avait observé la scène silencieusement mais une expression d'incompréhension régnait sur son visage. Déjà un homme débarquait et partait avec le futur cadavre, poursuivi par l'ancien général elfique... qui avait compris que la magie était réutilisable... Ce mouvement ne tarda pas à se propager lorsqu'une vague de glace envahit le campement et qu'un dôme de sang vint les couvrir, lui et les condamnés. Il leva la tête en fronçant les sourcils. Il les avait sous-estimés, mais sur le coup, était fier d'avoir bloqué leur magie. Désormais...
- Autant en finir maintenant...!
Il allait se jeter sur les protégés. Les découper de quelques coups d'épée. Mais l'humain intervint à ce moment-là. Mêlant magie et cendres, ils combattirent sans merci durant plusieurs heures, mais Mysti prit le dessus... Le Général Elfique serra les dents une fois au sol. Entendant la voix d'un Dieu à travers l'humain, il tourna la tête en écarquillant les sourcils, puis tenta de se relever avant qu'il n'achève son discours.
- C'est pas le mom...

Puis plus rien. Un coup dans le dos qu'il n'eût même pas l'impression de ressentir, que déjà, ses jambes fléchirent. Il tenta de se rattraper avec ses bras. En vain. Il s'écrasa littéralement sur le sol, le Dieu reprit et s'en alla... Munashii observa la terre, il murmura à lui-même:
- Bien joué, gamin...

Il observa du coin des yeux une Elfe qui débarqua afin de les libérer et soupira, ne pouvant plus réagir...
Soudain, il l'entendit.
Un mouvement à travers des cadavres Elfiques...
Et là Munashii parla plus distinctement.

- ... N'interviens pas.

A travers des corps étalés sur le sol, un symbole commença à prendre forme et expulsa un soldat Elfique dans les air. Ce soldat savait ce qu'il faisait.
- Général Munashii!
Une femme ? Elle portait un casque où seul son visage et ses oreilles dépassaient, la moitié du front et une partie du visage. Elle fonça droit vers le groupe telle une furie, soulevant sa jupe bleue marine avec dessous un short noir. Elle ressemblait de loin à n'importe quel soldat.
Doucement elle prit le visage de l'Elfe dans ses mains, une lueur d'inquiétude dans les yeux.
- Général...
- Ki... Tu ne devrais pas être là ! Va-t-en avant qu'ils ne t'attrapent !

Elle regarda les libérés avec défi. De grandes boucles en forme de croissant de lune en saphir ornaient ses oreilles. La soldat ne bougea pas de sa place, une dague à la main. Puis d'un seul coup elle lança son arme en l'air, se releva légèrement et passa ses bras sous les aisselles de l'homme, le soulevant. Elle rattrapa son arme entre les dents (un geste typique de Kami) et fit un bond arrière, trainant Munashii avec elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Origin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 345
Age : 24
Localisation : Ici ou la ou bien la-bas qu'elle importance?
Date d'inscription : 18/06/2008

Fiche du personnage
Race:
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mer 21 Juil - 1:30

Mira, une fois libérée par l'elfe et après l'avoir remerciée, courut vers Ryan

- Ry ! Ry... tu... tu... tu...

Elle pleurait en détachant son frère de ses liens poisseux de sang, mais le Matéri semblait ne pas réagir, tombé dans un état second. Mira connaissait cette état, son frère perdait ses moyens quand il jouait avec le sang, il devenait fou avant de tomber dans cet espèce d'état catatonique dont il ne se réveillerait qu'après des jours entiers... et même la pluie ne pouvait rien y faire. Mira découvrit son tatouage de loup qu'elle illumina en passant deux doigts près des yeux, puis sur les poignets de Ryan qui brillèrent de la même lueur. Ils se soignèrent mais Ryan garderait toujours des cicatrices. Mira se releva et regarda autour d'elle. On voyait les fondations du dôme de sang recommencer a se liquéfier, alors que la glace d'Origin semblait devenir plus froide encore... Mira vit une elfe tenter de s'en aller avec Munashii, elle l'aurait bien poursuivie mais ne s'en sentit pas le courage. Elle se laissa tomber au sol et pleura toute les larmes de son corps, parce que même s'ils étaient sauvés Amnaysia, elle, ne l'était pas du tout...

(Pdm...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nienna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 290
Age : 25
Double compte : Tilyane
Date d'inscription : 27/07/2009

Fiche du personnage
Race: Elfe Elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mer 21 Juil - 12:20

Voyant l'expression apeurée soudaine de Lankouëch, Nienna se retourna brusquement et vit Munashii. Il était prêt à se défouler sur les condamnés, son plan, sa "solution finale" anéantie. Mysti s'interposa, s'en suivit un long combat. Ne pouvant rien faire avec ses poings liés, elle fit signe à Lankouëch de se placer dans un coin mort, pour ne pas se prendre un coup d'épée ou une flèche perdue.

Ça y est. C'en était fini de lui. De presque tout... Car deux détails brisaient cette victoire, cette liberté. L'enlèvement de l'Envoyée et l'arrivée d'un soldat... Non c'était une femme, et le général semblait être important à ses yeux. Étrangement, contrairement à Munashii, l'elfe en la regardant, vit une image brève dans sa tête... L'image d'une lueur pâle... Une lueur couverte de sang. Certaines images, ou plutôt une grande partie, Nienna ne parvenait pas à se les expliquer.


"Merci infiniment, répondit-elle à Solaria qui venait détacher tout le monde. "

Elle regarda ses gants verts un peu usés à cause des liens, se massa les poignets puis serra doucement Lankouëch contre elle.

"C'en est presque fini... Au moins nous n'aurons plus besoin de vivre cachés... Du moins j'ose l'espérer..."

A peine l'avait-elle lâché que Tilyane lui bondit dessus. Elle ne sursauta pas, n'eut quasiment pas de réaction en fait. Elle souriait juste, mais ça suffisait bien pour Tilyane.

"Je suis tellement contente de te revoir...Allons calme-toi. C'est fini. Plus d'exécution..."

Elle vit que la demie-fée ne comptait pas la lâcher tout de suite. Elle était si frêle...Elle tremblait encore...Nienna lui caressa les cheveux pour la consoler, la rassurer, arrêter à tout prix ce torrent de larmes...La pluie suffisait.

"Tu la connaissais bien pas vrai? Je vous aiderai à la retrouver, je t'en fais le serment... Arrête de pleurer maintenant... Ressaisis-toi. C'est Tilyane que je veux revoir tu sais... ? La fée qui redonne le sourire. Mais sûrement pas une dépressive."

On pourrait penser qu'elle y allait fort. Mais elle s'y prenait toujours comme ça pour remonter le moral de Tilyane, connaissant sa dose d'amour-propre.
L'elfe jeta un bref regard autour d'elle... Devant ses yeux défilaient lentement les visages figés des soldats gelés, les elfes qui se tordaient de douleur à cause des coupures par le vent d'Aëline et les flèches renvoyées par Mysti, le moral de ses compagnons et peut-être futurs compagnons... Elle fit un signe à Coban en espérant qu'il la verrait. Elle ne put s'empêcher de sourire, un sourire un peu triste...Le gamin semblait avoir trouvé son âme soeur... Charmante. Mais pourquoi ici? Pourquoi dans les plus grands des malheurs ? En pleine guerre ou en plein conflit contre un sinistre individu ? Dire qu'il en était de même pour tout le monde ici... Même pour elle. Son esquisse de sourire s'effaça.
L'elfe, dans sa contemplation, vit l'elfe qui les avait détachés. Visiblement, elle non plus ne se sentait pas bien... Elle aurait aimé aller la voir mais Tilyane était toujours là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë
Administrateur et Faiseur de Surnom attitré ♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 676
Age : 32
Localisation : Au Mistral^^
Double compte : Lankou
Date d'inscription : 30/05/2008

Fiche du personnage
Race: Demi elfe Demi elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mer 21 Juil - 12:52

Elenwë regardait le combat qui faisait rage sous ses yeux impuissants. Il jeta un coup d'œil et vit que Fleur de Lotus alla en direction de leurs armes respectives, sûrement pour trouver un objet tranchant pour trancher ses liens.
* Brave Fleur qui aurait dû rester chez elle... *

Le demi elfe baissait de temps en temps la tête pour éviter des flèches perdues. Quand à Lankouëch, il suivit la directive de Nienna et alla dans un angle mort, histoire de ne rien recevoir. Une flèche frôla une de ses oreilles, prit de peur il se recroquevilla sur lui même. Tout d'un coup, alors que le combat était fini, une jeune fille elfe sortit de nul part et emporta le général avec elle. Le demi elfe voulut les poursuivre, mais c'était peine perdue. Une elfe vint le détacher, Elenwë la regarda et lui fit magnifique sourire.
- Merci infiniment!

Le quart d'elfe voyant la fin du combat était retourné auprès de Nienna. Il remercia l'elfe qui les délivrait, se massa ses poignets endoloris, se mit à rougir légèrement lorsque sa moitié la serra contre lui et il la regarda.
- Je l'espère aussi..., dit-il en affichant un air triste et en baissant ses oreilles.

Dès qu'elle lâcha, une demi fée sauta dans les bras de Nienna. Lankouëch se mit à sourire, mais il sentit rapidement que quelque chose n'allait pas. Dès qu'il tourna la tête, il remarqua que l'elfe commençait à pleurer, il décida d'aller la voir pour la consoler. Le quart d'elfe s'assit à côté d'elle et lui tapota gentiment l'épaule en affichant un regard triste. Dès que Tivanil avait eu ses liens détachés, il s'était jeté sur Luis pour le rouer de coup. Finwë parlait avec les autres prisonniers et aurait bien voulu s'excuser auprès d'Amnaysia, mais cette dernière avait été enlevée. Elle baissa tristement la tête, laissant aller ses larmes.

~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~♥~
"Séyiz les beinv'nus à Mistrà"

♫♪♪♫
( taille originelle de l'ancienne: https://servimg.com/image_preview.php?i=179&u=11546439 )

♥ ♥

"À beintot et à la préchaine"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elenwe-mistral.forumdefan.com
Mysti de Méline
Ambassadeur de la ville de verre et Maître des Esprits
avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 25
Localisation : La Plaine de Mistral
Double compte : Rankor ("PNJ")
Date d'inscription : 04/07/2010

Fiche du personnage
Race: Humain Humain
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mer 21 Juil - 13:53

Quel désastre. Les morts, inévitables, s'entassaient à mesure que les elfes encore vivants défiaient les ex-prisonniers. Le flot de sang abreuvait une terre qui deviendrait rouge de sang, rouge de mort.
Quand la pluie aurait cessée, les premiers rapaces, attirés par l'odeur de chair, viendraient se régaler dans un véritable festin. Les créatures que l'on disait inférieures se délecteraient de leur bourreau prétencieux pour une fois. La nature ne faisait jamais de trève dans ses lois.

Et maintenant ? Partagés entres les larmes et la colère, qu'allaient-ils décider de faire ?

Le vent tomba peu à peu. La pluie continua son ouvrage : laver ce sang, laver ces larmes, laver ces esprits confus. Au loin on pouvait apercevoir le soleil qui continuait sa descente timide dans les limbes de l'horizon. Et comme de la mort peut naître la vie, un arc-en-ciel colora ce paysage de tristesse.
Ce soir serait jour de fête, jour de deuil.

*

"Dis, tu crois que là-haut dans les étoiles, nos ancêtres nous protègent ?
-Bien sûr ! Les étoiles qui brillent nous apartiennent. Les étoiles éteintes sont celles des morts qui veillent sur nous.
-Et tu penses que ma famille veille sur moi ? Même si je ne la connais pas ?
-Oui.
-Alors je veillerai sur toi quand je serai une étoile !"

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amnaysia
Co-Administratrice et Déesse du Tact
avatar

Féminin
Nombre de messages : 498
Age : 24
Localisation : Terre des Clarghs
Double compte : Munashii
Date d'inscription : 30/05/2008

Fiche du personnage
Race: Lauc Lauc
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mer 21 Juil - 14:31

Koé remercia l'Elfe lorsqu'elle vint les libérer de leur liens. Elle se massa les poignets en la regardant.
- Vous n'êtes pas des leurs...?
Elle tremblait comme une feuille. N'attendant pas particulièrement de réponse, elle tourna le regard pour observer les dégâts. Du sang, des cadavres, la mort. Elle baissa la tête en fermant les yeux. Amnaysia n'était plus là elle non-plus... Elle allait se retourner pour parler à Coban lorsqu'elle entendit une survivante sortir des dépouilles d'un bond d'au moins 2 mètres de haut. Elle recula d'un seul coup, se heurtant à l'homme-fée, et s'excusa, observant les réactions de cette dernière.
- ... Qui c'est, celle-la...?

Emaylee observa à son tour chaque individu, vidée, elle sécha ses larmes de sa seule main. Ignorant l'Elfe qui partait avec le corps du Général, elle suivit Fleur de Lotus afin de récupérer son sac. Toutes les potions étaient à l'intérieur... Elle passa le sac en bandoulière sur son épaule et alla voir Aëline dont la blessure empirait.
- Ne bougez surtout pas!...
Elle prit dans son sac une potion, tenta de l'ouvrir de sa seule main, grogna quand le pot résista. Tout en continuant son effort, elle s'adressa à Mira, d'une voix affolée.
- Il faut tirer les blessés rapidement. Mets-les à l'abri de la pluie, tout ira bien! Tivanil! Vous tous! Aidez-nous!

Le bouchon céda et Emaylee plongea sa main dans une sortie de mixture qu'elle étala sur la hanche de l'Elfe.
- Ca risque de piquer un peu au début, ça sera bon signe, mais ne vous en faites pas ça passera...
Elle affirma que l'eau aidera à agir au niveau des soins, puis alla voir Mira et la serra contre elle pour lui donner du courage, et enfin alla vers Finwë et les autres rescapés.
- Tout va bien de ce côté?! Dépêchez-vous de vous mettre à l'abri!

Koé alla voir Luna pour tenter de la rassurer.
- Vous voyez qu'on s'en est sorti... On doit partir maintenant...
Elle tenait Coban par la main...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atangla.forumdesfans.com
Lankouëch

avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Age : 32
Localisation : Au Mistral
Double compte : Mon cousin qui est trop curieux à mon goût : Elenwë
Date d'inscription : 24/07/2009

Fiche du personnage
Race: Autres/Inconnus Autres/Inconnus
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mar 27 Juil - 15:16

Fleur de Lotus aurait bien voulu prendre part au combat, mais avec ses mains attachées, elle ne pouvait trop rien faire. Elle joua avec ses pieds tout en se baissant pour éviter des coups d'estocs, des flèches perdues ou encore des attaques qui aurait put la tuer. Elle était égratignée par endroit, car malgré son adresse des lames lui touchait certaines parties de son corps. Dès que le combat fut fini, elle jeta sa tête à l'arrière pour que ses cheveux ne la gêne pas. Elle sentit qu'une personne lui détachait les mains, elle se retourna et remarqua que c'était une jeune elfe.
- Merci infiniment de nous avoir aidé...

Son regard se porta sur Tivanil qui se battait avec Luis. Elle baissa la tête en mettant sa main sur son front.
* Tivanil... Il ne peut vraiment pas s'empêcher de vouloir taper ce pauvre Luis, j'ai l'impression *, pensa l'indienne.

Luis essayait tant bien que mal d'arrêter les coups que lui assénait Tivanil, mais en vain. Le jeune garçon ne voulait pas le brûler, mais il sentit qu'il n'avait pas d'autre choix. Il attrapa un des poignets de son adversaire et lui lança une légère brûlure. Pendant ce temps, Elwë avait quitté son perchoir et regardait discrètement ce qu'il se passait dans l'enceinte du bâtiment, car en ne voyant pas revenir Luis ainsi que la jeune fille, il s'était demandé si le duo ne s'était pas fait prendre, ce qui n'était pas le cas. Son regard se porta sur Fleur de Lotus et il se plaqua contre le mur.
- Que fait-elle ici ? Elle devrait être dans son monde...

Il décida de retourner dans la forêt en espérant que personne ne l'avait remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyon Orphéus

avatar

Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 25
Date d'inscription : 24/07/2010

Fiche du personnage
Race:
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Mar 27 Juil - 17:47

Il regardait la plaine battue par la pluie marchant droit devant lui, il avait senti des explosions d'énergies en cet endroit. Il savait qu'il y avait là un campement Elfique, c'était peut-être une guerre ? Si ça l'était, il se devait d'aller soigné les blessés. Il ralentit l'allure devant une glaciation subite de l'herbe à ses pieds

- Par Mère Ombre, qui a le pouvoir de faire ça ?

Il en était surpris à tel point qu'il en aurait rebroussé chemin. Sortant de son dos, son âme liée le poussa

- Lyon, avance, celui qui a gelé tout ça est déjà loin... une puissance qui gèle tout ainsi ne se voile pas si facilement !

Rassuré, Lyon mit un pied sur la glace et le retira, n'ayant pas de chaussure la surface était d'un froid polaire

- Merci de prévenir Raphaël !
- Lyon...

Le ton qu'avait employé l'âme était plus glacial que le gel. Lyon prit son courage à deux mains et marcha sur la surface translucide. Il grelotait quand il aperçut une Elfe qui traînait quelqu'un, il courut en glissant un peu

- Je peux vous aider ?

Il remarqua la blessure dans le dos de Munashii et s'agenouilla

- C'est... Il a besoin de soin d'urgence, laissez-moi faire !

Il regarda l'Elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaria

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 22
Localisation : *cherche une carte*
Double compte : Alice
Date d'inscription : 27/05/2010

Fiche du personnage
Race: Elfe Elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Sam 31 Juil - 17:51

[hrp: Je passe mon tour]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril



Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 25
Double compte : Nienna
Date d'inscription : 28/06/2010

Fiche du personnage
Race: Elfe Elfe
Chambre:

MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   Dim 1 Aoû - 12:11

[Plus jamais Soli T_T Quitte à faire un pdm ne refais plus jamais ça...]

Tilyane lâcha prise et se sécha les yeux.

"Excuse moi Nienna...Je...J'ai eu beaucoup d'émotions d'un coup...Mais ça ira."

Elle voulait utiliser son petit sort, celui qui lui permettait de paraître souriante et d'effacer toutes traces de tristesse...Mais Croë n'était pas là. Elle l'avait entr'aperçu lors de son réveil brutal, elle aurait juré que ce n'était qu'un vulgaire crayon. Elle se retint de refondre en larmes et essaya de paraître la plus naturelle possible, chose qu'il ne lui était pas vraiment difficile à faire, elle avait l'habitude.

"Je vais mieux, merci. Tu verras, dans quelques minutes j'aurais l'air toute souriante comme d'habitude! Ti hi hi!"

Le rire était parfait. Personne n'aurait pu deviner qu'il était faux...Personne pas même Nienna. Mais un soupir venait de la trahir. Se rendant compte de cela, elle adressa un joli sourire à Nienna pour échapper à un sermon et alla revoir Finwë et Elenwë qu'elle avait aperçu tout à l'heure. Elle exprima sa joie à Elenwë de le revoir vivant et remercia une énième fois Finwë pour ce qu'elle lui avait fait à leur rencontre.

Puis elle entendit la Qyka et partit aider les blessés.


~

Koé s'excusa auprès de Coban pour l'avoir heurté. Il lui adressa un bref "Pas grave", curieux de savoir qui était cette personne qui venait de faire son apparition pour repartir aussi vite. Il suivit Koé, sa main dans la sienne. Il adressa un sourire à Luna mais ne dit rien, jusqu'à ce qu'Emaylee se fasse entendre. Il s'adressa doucement à Koé:

"Viens, on va les aider..."

Il se demandait ce que Pinelle était devenue...
~

Il ouvrit les yeux...Observa tout autour de lui...Il tenta de prendre son envol mais retomba lamentablement, d'un bruit qui résonnait sur la pierre. Des fils...? Il essaya de se dépêtrer de cet espèce de méli-mélo en vain.

"Ooh mais qu'est-ce qui s'est passé? J'ignorais que les crayons pouvaient avoir la gueule de bois! Et puis elle est où l'autre folle? Et le gamin? Et les autres? Et surtout cette espèce d'irresponsable! Tilyane! TILYAAAANE!!!"

~

Les demis-fées crurent entendre comme un bruit grinçant...Coban, pensait qu'il s'agissait d'une porte dont les joints avaient besoin d'un peu d'huile et n'y prêta donc aucune attention. Quoique le grincement de cette porte là lui semblait assez familière...Bah! Avec la pluie les sons peuvent être déformés...
Tilyane reconnut ce grincement qui l'avait suivie toute sa vie jusqu'à présent. Elle posa délicatement Mysti à l'abri de la pluie et courut à perdre haleine en direction de la forteresse.


"CROË!!!"

Son coeur battait à toute allure. Même si cela paraissait absurde, elle était persuadée pendant un laps de temps que plus jamais elle l'entendrait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mise à mort sans regret Elfique   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mise à mort sans regret Elfique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mistral :: Salle des Archives du domaine :: Anciens RP's :: Plaine-